11/07/2011

Discrimination et différence: repenser l'égalité

 

 

eleve.gif

Aujourd’hui débute à Genève le cours que le Collège universitaire Henry Dunant organise avec l’Université de La Rioja sur le thème  Discrimination et différence: repenser l’égalité.  Plus de vingt universitaires de langue espagnole participent à ce cours organisé lors de la session du Mécanisme d’experts sur les droits des peuples autochtones.

L’égalité de chances doit se comprendre avant tout comme un processus de différentiation. Par conséquent, il est important de ne pas assimiler la distinction ou la différence à la discrimination notamment dans le domaine éducatif. Il est d’autant plus facile de s’abuser dans ce domaine que traditionnellement les phénomènes discriminatoires ont été associés à la mise en place de différences et de séparations, comme en témoigne le phénomène emblématique qu’est l’apartheid.
Déjà dans les travaux préparatoires à la Convention UNESCO sur la discrimination de 1960, les experts ont pris soin de distinguer ces deux notions : différence et discrimination, pour expliquer que les différences dans l’enseignement sont considérées comme admissibles si elles constituent des adaptations soit à des différences d’aptitudes entre les élèves ou encore à certaines situations ou à certains besoins individuels, par exemple aux handicaps physiques.
Dans la Convention « le terme « discrimination » comprend toute distinction, exclusion, limitation ou préférence qui, fondée sur la race, la couleur, le sexe, la langue, la religion, l’opinion politique ou tout autre opinion, l’origine nationale ou sociale, la condition économique ou la naissance, a pour objet ou pour effet de détruire ou d’altérer l’égalité de traitement en matière d’enseignement » (art. 1er).
Les mots-clé dans cette définition de la discrimination sont donc : détruire ou  altérer l’égalité de traitement en matière d’enseignement. L’égalité de traitement ne peut se traduire simplement par une politique unique pour tous comme cela s’est souvent fait, car l’égalité est compromise par des politiques qui ne tiennent pas compte des inégalités de départ.

Alfred Fernandez