10/02/2017

Renouveler la diplomatie humanitaire : une initiative (HNPW) et une perspective (ECOSOC)

Une rencontre d’une semaine entre humanitaires de tous bords (Gouvernements, ONU, Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ONG, communautés locales, universitaires, sans oublier l’Ordre de Malte et Malteser International, qui y ont participé)  se termine aujourd’hui vendredi 10 février à Genève au CICG. 
 
La journée interactive de mercredi 8 février de cette semaine (« Humanitarian Networks and Partnerships Week ») a été particulièrement riche en échanges formels et informels. 
 
Certains organisateurs, dont la Suisse et le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), espèrent reprendre un format analogue lors de la prochaine session du segment humanitaire de l’ECOSOC à Genève, du 21 au 23 juin 2017. 
 
Ayant assisté à cette réunion, qui, par plusieurs aspects, donnait suite à de fructueux échanges informels à Sendai (mars 2015) sur la réduction des risques en cas de catastrophes et au Sommet humanitaire mondial d’Istanbul (mai 2016), nous pensons l’idée très intéressante : il faut en effet renouveler la diplomatie humanitaire, élargir le cercle de ses acteurs, permettre un dialogue en lien avec la réalité des besoins des bénéficiaires.
 
Comme le disait un des participants, l’essentiel sera en effet d’obtenir que ces réunions, quelle que soient la qualité des échanges à Genève ou ailleurs, puissent se traduire rapidement en résultats effectifs pour les bénéficiaires sur le terrain.
 
Michel Veuthey
 
 

Capture d’écran 2017-02-10 à 09.48.29.png

Les commentaires sont fermés.