11/12/2014

CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME MARS 2015 - 28e session - Voilà le programme !

CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME

Le programme de travail de la 28e session du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies qui se tiendra au Palais des Nations du 2 au 27 mars 2015 vient d'être publié.
A relever que plusieurs situations particulières seront examinées: Corée (RPDC), Myanmar, Iran, Syrie (mardi 17 mars), Gaza (lundi 23 mars), Territoires palestiniens occupés (lundi 23 mars), Irak, Sri Lanka (25 mars).
Parmi les thématiques, relevons
- la coordination entre différents droits de l'homme (civils et politiques d'une part et économiques et sociaux d'autre part) le mardi 3 mars au matin;
- la question de la peine de mort, le mercredi 4 mars après-midi;
- les droits de l'homme et les changements climatiques, le vendredi 6 mars toute la journée;
- la torture et les défenseurs des droits de l'homme, les 9 et 10 mars;
- la liberté religieuse, le 10 mars après-midi;
- les personnes handicapées, également le mardi 10 mars après-midi;
- les droits de l'enfant le jeudi 12 mars toute la journée;
- les politiques nationales et les droits de l'homme le jeudi 19 mars après-midi;
- la discrimination raciale dans le monde le vendredi 20 mars après-midi;
- la coopération technique en matière des droits de l'homme le mercredi 25 mars au matin.

Ces dates pourraient être modifiées mais donnent une idée de la densité de l'ordre du jour de cette première session annuelle du Conseil. Les deux autres sessions ordinaires auront lieu en juin et en septembre 2015.


Les jeudi 26 et vendredi 27 mars seront, comme d'habitude, consacrés à l'examen et à l'adoption des résolutions.

Michel Veuthey

POW HRC28 draft 2014-12-5 EN.jpg

MIGRANTS ET REFUGIES : UN DIALOGUE A GENEVE

DIALOGUE A HAUT NIVEAU SUR LES REFUGIES - GENEVE 11 DEC Quelques notes sur cette seconde journée. Utiliser les instruments du droit positif (Droits de l'Homme, droit des réfugiés, droit de la migration, droit international humanitaire applicable dans les conflits armés) et les valeurs morales (universelles, régionales et locales) pour mieux protéger les migrants et les réfugiés. Retrouver la protection temporaire (inaugurée pour les réfugiés indochinois "Comprehensive Plan of Action"), pour éviter que ces personnes en mouvement ne soient victimes de trafiquants et de parties à des conflits armés. Assurer que la détention ne soit pas une réponse, surtout pour des enfants. Rôle de la société civile, y compris des groupes religieux, pour accueillir ces réfugiés et migrants ( y compris par un système de parrainage -"Sponsorship" - tel qu'existant au Canada depuis 1978 ) et pour faire pression sur l'opinion publique et les Gouvernements pour demander un traitement humain et montrer l'aspect positif de la migration, les avantages tant pour les migrants, les pays d'origine et les pays de destination. Ai fait une brève intervention soulignant la nécessité - d'une meilleure coopération entre différents partenaires (Gouvernements et société civile), relevant la coopération entre la Marine et les Garde-Côtes italiens et l'Ordre de Malte italien (CISOM), - d'une formation qui dépasse le droit des réfugiés, englobe les droits de l'homme, le droit de la migration, droit international humanitaire applicable dans les conflits armés à l'intention de diplomates ( rappelant le Cours organisé par l'Institut international de droit humanitaire avec le HCR et le Bureau fédéral suisse des migrations à Genève le 3 décembre ) à Genève, à San Remo et dans les différentes régions. Michel Veuthey

09/12/2014

Migrants en mer : une tragédie permanente et universelle

Mardi soir 9 décembre, la Mission permanente d'Italie, la Mission du Saint-Siège et lCMC (Commission Internationale Catholique des Migrations) organisaient une soirée de témoignages et de réflexion sur les migrants en mer ("Sea Change. Boat people testimonials and reflection").

Les 10 et 11 décembre, également au Palais des Nations aura lieu un Dialogue à haut niveau organisé par le Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) et l'Organisation Maritime Internationale.

Près d'un demi siècle après les "boat people" vietnamiens, c'est la Mer d'Aden, la Méditerranée, l'Océan Pacifique qui voient des migrants, non par choix, mais par nécessité, tenter de rejoindre l'Europe ou l'Australie par les dangers de la mer.

Des navires militaires et civils les recueillent en mer. Les efforts des Garde-Côte italiens au large de la Sicile et de Lampedusa en sont un exemple. Et comment les aider ensuite ? Et comment prévenir ces migrations meurtrières ?

Pour en savoir davantage, voir sur Internet :

http://www.unhcr.org/pages/5357caed6.html

http://www.unhcr.org/5464c3dc9.html (Background Paper)

http://www.unhcr.org/5375db0d9.html (Global Initiative)

http://www.unhcr.org/5485d28e9.html (Mediterranean)

http://www.unhcr.org/5485d2f29.html (Caribbean)

http://www.unhcr.org/5485d32f9.html (Sea of Aden)

http://www.unhcr.org/5485d3689.html (Asia and Pacific)

http://www.unhcr.org/547835f89.html (Civil Society Recommendations)

http://www.unhcr.org/5486dabc6.html (Key NGO Messages)

http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-14-566_en.htm (Concerted European efforts to manage migration in the Central Mediterranean: Frontex Triton, replacing "Mare Nostrum")

 
Michel Veuthey

Sea-rescue.jpg

08/12/2014

Conseil des Droits de l'Homme - Election du Bureau

L'Ambassadeur du Gabon, Président sortant du Conseil des Droits de l'Homme, S.E. M. Baudelaire Ndong Ella, a présidé aujourd'hui une réunion d'organisation du Conseil pour l'élection du Bureau pour 2015. En voici la composition :

Président : l'Ambassadeur Joachim Rücker, Représentant permanent (RP) de l'Allemagne à Genève

Vice-Présidents : les RP de

- l'Albanie (Europe orientale), S.E. Mme Filloreta KODRA 

- du Botswana (Afrique) , S.E. M. Mothusi Bruce Rabasha PALAI, qui sera également Rapporteur, 

- du Kazhakstan (Asie et Pacifique), S.E. M. Mukhtar TILEUBERDI 

- du Paraguay (Amérique latine, S.E. M. Juan Esteban AGUIRRE MARTÍNEZ.

L'Iran a proposé d'examiner le renforcement de la coopération internationale dans le domaine des Droits de l'Homme. Le Brésil, le Chili et l'Uruguay ont proposé d'y ajouter les questions du genre.

La question de la mise à jour des méthodes de travail du Conseil (ordre du jour, nombre de résolutions, nombre de panels, procédures spéciales, participation des ONG ) devrait être discutée en 2016.

Une session d'organisation du Conseil des Droits de l'Homme aura lieu le lundi 13 janvier 2015.

Michel Veuthey

 

 

06/12/2014

Penser la religion... Philibert Secretan au 30 rue de Candolle

Penser la religion : pourquoi pas ?
Une introduction à la philosophie de la religion

par le Professeur Philibert Secretan

Janvier- février 2015

19h30 – 21h,      30 rue de Candolle, 1205 Genève

12 janvier        Religion et religions : civil, naturelle, révélée, traditionnelle

26 janvier        Le concept du divin : personne ou cosmos

9 février          Trinité : théologie ou philosophie ?

23 février        Pourquoi pas de nouvelle religion ?