13/06/2014

Pour un respect de la liberté religieuse: déclaration de la Délégation de l'Ordre de Malte au Conseil des Droits de l'Homme

L’Ordre de Malte souhaite exprimer sa vive préoccupation sur un phénomène auquel nous assistons actuellement dans plus d’un pays : des attaques et des menaces d’attaques à cause de leurs convictions religieuses forcent en effet des centaines de milliers de personnes à se déplacer à l’intérieur de leur propre pays. 

Le non-respect de la liberté religieuse devient donc une cause importante de déplacement. Respecter la liberté religieuse permettrait de prévenir des déplacements massifs et créerait des conditions de solutions durables, le retour de ces personnes déplacées dans leurs foyers et aussi, le cas échéant, l’intégration locale.

Nous nous permettons ainsi de suggérer qu’une attention accrue soit portée au respect de ce droit, reconnu tant dans les instruments des Droits de l’Homme que du droit international humanitaire, pour mettre fin à et prévenir ces mouvements massifs de personnes déplacées.

Microsoft Word - PERSONNES DEPLACEES-Ordre-Malte-13 juin 2014.docx.jpg

Commentaires

On souhaite que le respect de l'autre, conviction religieuse, ou non, en l'occurrence soit enseigné à tous "dès l'enfance" et que soient revus et corrigés de façon nette, "transparente"! l'ensemble des écrits religieux qui ne respectent pas l'autre en sa différence. Croyance absolument personnelle d'abord en tout premier lieu... enseigna Françoise Dolto.

Libre choix ("maturité requise") de croyance comme de pratique ou non.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/06/2014

Les commentaires sont fermés.