05/09/2013

Protéger toutes les victimes de toutes les armes... Syrie, notre Solférino

La Syrie, c'est le Solférino d'aujourd'hui... C'est ce que Peter Bouckaert, Représentant d'Human Rights Watch (HRW) , se demande si la communauté internationale prend au sérieux les victimes des guerres d'aujourd'hui et est prête à prendre les mesures qui seraient vraiment efficaces pour assister et protéger ces victimes... Il faudrait commencer par demander de toutes les parties à tous les conflits, pas seulement en Syrie, de laisser les organisations humanitaires avoir accès aux civils et aux blessés laissés sans soins...

Michel Veuthey

Plus sur la Table Ronde de San Remo sur le site:  www.iihl.org

Commentaires

Michel Veuthey,s
Faut-il commencer par demander à toutes les parties, à tous les faiseurs de conflits,pas seulement en Syrie... mais du monde entier... de laisser les organisations humanitaires avoir accès aux civils et aux blessés sans soins... ou faut-il, une fois pour toutes condamner la guerre, les guerres... à mort... ?
En s'y prenant comment (le mot "impossible", comme on dit, n'étant pas français!)? Myriam Belakovsky

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06/09/2013

Monsieur, faut-il protéger toutes les victimes de toutes les armes... ou faut-il protéger toutes les victimes des guerres, les armes n'étant pas la cause mais la conséquence... en renonçant aux guerres que l'on remplaceraient pas la discussion, médiation, négociation... comme l'enseigne le Dalaï Lama... Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 06/09/2013

Les commentaires sont fermés.