09/06/2013

Le développement est la qualité d'éducation

post2015_logo.png

 

Comprendre le développement en termes d’épanouissement de la personne n’est rien d’autre que réaffirmer  les finalités de l’éducation de l’article 26 de la Déclaration universelle: L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Dans une formulation plus précise l’article 13 du Pacte des droits économiques sociaux et culturels ajoute: l'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et du sens de sa dignité (…) l'éducation doit mettre toute personne en mesure de jouer un rôle utile dans une société libre.

Pour cette raison nous pouvons affirmer clairement que le développement humain durable coïncide avec l’éducation tel que définie par les instruments internationaux. En effet, si l’éducation devient ce que les instruments internationaux prévoient, le développement est garanti, car le développement consiste en des personnes qui vivent une vie conforme à leur dignité.

 Le défi majeur de l’après 2015 dans le domaine de l’éducation est, comme le signale opportunément l’initiative L’éducation avant tout du Secrétaire général, la qualité. Dans ce contexte, il faut développer «un cadre conceptuel global pour une éducation de qualité».

 Ce cadre conceptuel doit comprendre, comme le suggère le Rapporteur spécial sur le droit à l’éducation : «  i) un niveau minimal d’acquisition de connaissances, de valeurs, de qualifications et de compétences par les élèves; ii) une infrastructure, des installations et un environnement scolaires adéquats; iii) un corps enseignant qualifié; et iv) une école ouverte à tous élèves, parents et communauté. ».

Commentaires

Alors, ce coup-ci dans le style "titre qui ne veut rien dire", vous avez fait fort. On n'est plus dans la langue de bois, on est dans la grammaire aux abois.

Écrit par : plouf | 10/06/2013

Je pense que nous n'avons pas encore pris la mesure de la révolution internet.
Il est déjà possible d'obtenir nombre de cours en ligne gratuits et donc accessibles partout sur la planète. Les outils à disposition pour l'acquisition de matières sont devenus extrêmement performants et ludiques. Bientôt nous pourrons choisir nos profs en ligne, comme les pâtes à la Migros.

Écrit par : Pierre Jenni | 10/06/2013

L’éducation de qualité devra se baser sur l’approche fondée sur les droits de l’homme. Tenir compte, comme le propose l'Unesco, de réaliser les droits de l'homme à travers l’ensemble du système éducatif et dans tous les environnements de l’apprentissage. L'éducation aux droits de l'homme est donc un droit spécifique , sans lequel le monde tournera loin des aspirations et principes fondamentaux de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
AUDF ONG

Écrit par : WEMBOLUA Henri | 10/06/2013

Je suis SHINDANO de nationalité burundaise et juriste de formation.
Je fais le DESS en droits de l'homme et résolution pacifique des conflits à l'université du Burundi/Chaire UNESCO.
L'éducation est l'élément clé du développement dans un pays.
Le Gouvernement de notre pays a pris des mesures pour rendre gratuit la scolarité et ce là produit des effets positifs pour le développement de notre pays.

Écrit par : SHINDANO Abdoulkarim | 12/06/2013

faites attention!
de ne pas trop sous-estimer l'impact de vos argumentations en faveur de "minorités" que vous voulez soutenir!

car à force de faire valoir tous arguments en faveur de "minorités discriminées", vous donnez un peu trop de poids, un peu trop d'emphase à ceux très nombreux qui n'attendent que ça pour légitimer des motivations pas vraiment démocratiques

tout ça à déjà largement conduit à nourrir
le "racisme à l'envers". pire que la discrimination positive.

Un collège universitaire genevois devrait faire preuve de plus de discernement... mais ça, c'est un projet d'études qui vous sera noté?

à vous et à la morale de vos lecteurs, de voir!

Écrit par : Pierre à feu | 14/06/2013

Les commentaires sont fermés.