19/08/2009

La crise, Calvin et les droits de l'homme

1.jpgL’Université d’été des droits de l’homme fête cette année son quinzième anniversaire. Elle accueille 73 participants de 32 pays d’Europe, d’Afrique et des Amériques. Il s’agit de fonctionnaires internationaux, de spécialistes d’opérations de maintien de la paix, de magistrats, de diplomates ainsi que des responsables d’ONG. La moitié des participants sont des femmes.

En 15 ans d’activité, le Collège universitaire Henry Dunant a créé 8 programmes de formation en Europe et Amérique Latine. Ses anciens élèves ont développé 6 autres formations notamment en Amérique Latine. Récemment le Collège a créé avec l’Université de La Rioja (Espagne), une chaire UNESCO intitulée Citoyenneté démocratique et liberté culturelle.

Parmi les anciens participants  - plus de 1000 de 90 pays - se trouvent des personnalités comme le membre du Mécanisme des peuples autochtones, des Nations Unies, Carlos Mamani, ou le professeur de la Faculté de Médecine chargé des droits de l’homme, Emmanuel Kabengele.


Le programme de la XVème session de l’Université d’été  est centrée sur l’impact de la crise économique sur les droits de l’homme, notamment des plus pauvres. Les participants auront l’occasion de suivre le Forum Social des Nations Unies consacrée à cette thématique. La session se concentre également sur l’éducation aux droits de l’homme, en cette année que l’Assemblée générale a dédié à l’apprentissage des droits de l’homme. Un  colloque d’une journée sur la Déclaration sur l’éducation aux droits de l’homme en cours d’élaboration traitera ce thème.

Un autre colloque public consacré à l’année Calvin et son rôle dans l’origine des droits de l’homme clôturera la session le 4 septembre au BIT.

Commentaires

Invitation

L’Union des Tunisiens de Suisse vous invite à assister à la projection du film


Redeyef : le combat de la dignité



Ou la révolte de Redeyef et sa répression racontées par des femmes


Film 34 min.


Film réalisé par le Comité National de Soutien à la Population du Bassin Minier


Le jeudi 08 Octobre 2009 à 19H30.

A la Maison de quartier des Pâquis,

50, rue de Berne, 1201 Genève.


Titre Original : « Leila Khaled, la Tunisienne »
Film réalisé par le Comité National de Soutien à la Population du Bassin Minier (34mn)
Diffusé avec le soutien de :
AMNESTY INTERNATIONAL France – FIDH-OMCT – FTCR - REMDH – CRLDHT (*)
Version française : Omeyya SEDDIK –traduction)- Iyed DAHMANI-FTCR ( sous-titrage)

Depuis le début de la révolte du bassin minier de Gafsa, les femmes y tiennent un rôle de première importance. Elles ont été à l’origine des principales grandes manifestations de masse suite aux premières arrestations. Elles ont conduit des initiatives de résistance de plusieurs formes (occupations, sit-in, manifestations, rassemblements…) et elles ont été celles qui ont assuré, au quotidien, l’extraordinaire cohésion et la grande solidarité dans la population et au sein des familles permettant au mouvement de se développer et de tenir, malgré tout.
Depuis la grande répression et l’emprisonnement de dizaines d’animateurs du mouvement, ce sont toujours elles qui se battent pour la libération des prisonniers tout en assurant à Redeyef la vie de tous les jours. Aujourd’hui, elles assument le rôle de porte-paroles de leurs maris, frères et fils emprisonnés, mais aussi des populations réduites au silence dans leur localité comme dans toute la région.
Le film « Redeyef : le combat de la dignité » (34’) retrace l’histoire de ces deux dernières années à travers les mots de quelques-unes d’entre elles. Il leur est bien sûr dédié ainsi qu’à toutes celles qui n’ont pu être filmées. Il espère donner le plus grand écho à leur revendication la plus urgente : Libération immédiate de tous les prisonniers du mouvement du bassin minier.
Ce film a été réalisé par le Comité National de Soutien aux Habitants du Bassin minier grâce à de nombreuses solidarités à l’intérieur et à l’extérieur de la Tunisie.
Point de la situation à Redeyef et dans le bassin minier de Gafsa

Écrit par : jalel Matri | 07/10/2009

Les commentaires sont fermés.